vendredi 3 juillet 2015

Son corps relevé et inhumé en terre consacrée

Les registres de la paroisse Saint-Germain de Rimouski pour le 11 octobre 1879 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 75   Jos. Ant. Engling. 

Le onze octobre, mil huit cent soixante dix, nous curé soussigné avons inhumé dans le cimetière réservé pour la sépulture des enfants morts sans baptême le corps de Joseph Antoine Engling, de Brunsburg en Prusse, trouvé flottant au large du quai, en cette paroisse, le neuf du même mois, comme il appert par le certificat du Député Coroner, âgé d'environ vingt sept ans. Furent présents F. Duquet, Ecr. Médecin et Cyprien St Laurent, qui ont signé avec nous.
Cyp St Laurent
F Duquet.       P. Chs. Alph. Winter ptre curé». 

Au bas de l'acte, on peut lire l'annotation suivante :
«Un nouvel examen des papiers du défunt, le dit Joseph Antoine Engling, en date du dix sept octobre, comme il appert par le certificat du Coroner, ayant établi qu’il appartenait à la religion catholique, son corps a été relevé le même jour & inhumé en terre sainte en présence de Louis Gauvreau et Bernard Lavoie soussignés
B Lavoie.        P.L. Gauvreau        P. Chs. Alph. Winter prte curé». 

Pour l'église catholique, ses membres doivent être inhumés en terre consacrée.
 

[Summary :
The church record for the burying of a drowned man in Rimouski, Québec.]

jeudi 2 juillet 2015

Leur consentement reçu de nouveau

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Natashquan pour le 11 février 1883 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M. 2   Jacob Jones et Sophie Giguère   Belles-Amours 

Le onze de février mil huit cent quatre vingt trois, nous missionnaire soussigné, avons reçu de nouveau le mutuel consentement de mariage de Jacob Jones, fils majeur de Luc Jones, de  Belles-Amours et de Catherine Duéret?, d'une part; et de Sophie Giguère, fille majeure de Johny Guguère et de Mary Griffin, d'autre part; pas de publication, vu qu'ils sont ensemble depuis deux ans, n'ayant vu aucun prêtre; témoins John Buckle et Mary Buckle aussi de Belles-Amours.
                     Alphonse Benoit Côté Ptre. miss.». 

Noter l'absence de commentaire de la part du célébrant sur cette situation particulière. 


[Summary :
The church record for a marriage in Natashquan, Québec.]

mercredi 1 juillet 2015

Tomba du mal caduque

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 5 mai 1653 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 108   Louis-Halart Cloutier 

La mesme année 1653 le 5 de may fut enterré au Cemetière Louys Halart Cloutier tombant du mal caduque qui se noya dans une fosse pleine d'eau proche de cher m 

Pour mémoire, l'expression mal caduc ou caduque fait référence à l'épilepsie. Noter qu'il s'agit d'un registre recopié et l'absence de la date de décès et l'identification sommaire du défunt.
 

[Sépulture :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

mardi 30 juin 2015

Un fils d'Antoine Martin

Les registres de la paroisse Immaculée Conception de Saint-Ours pour le 19 septembre 1763 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S.   Martin 

L'an mil sept cens soixante et trois le dix neuf septembre aeté inhumé lecorps de               fils d'antoine martin

 

 
». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante dont le contenu est tout à fait pertinent :
«il faut demander le nom de son enfant et de sa femme».
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy in Saint-Ours, Québec.]

lundi 29 juin 2015

Cette partie d'acte est nul

Les registres de la paroisse de Saint-Arsène pour le mois d'août 1858 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Le                              Aout mil huit cent cinquante huit a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de

 

 
 
                                E.V. Dion ptre curé». 

Au travers du texte, on peut lire l'annotation suivante :
«Cette partie d'acte est nul.
E.V. D. ptre c». 

Un bel exemple qui illustre que plusieurs actes des registres ont été rédigés en partie à l'avance.
 

[Summary :
The church record for a void burying act in Saint-Arsène, Québec.]

dimanche 28 juin 2015

Catherine, fille de François et de Louise

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 5 janvier 1768 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«  + 

Le cinq janvier mil sept cens soixante-huit par nous vicaire de Québec soussigné a été inhumée catherine ........... decédée le jour précedent, agée de trois mois, de la paroisse de ............... et de Louise ............. son épouse; etoient presents Louis Desormiers Joseph Dubois et autres.
     ?        vicaire». 

L'identification correcte de cette fille sera difficile.
 

[Summary :
The church record for the burying of a girl in Québec, Québec.]

samedi 27 juin 2015

Une enfant femelle

Les registres de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de Ville-Marie pour le 15 août 1903 font état de l'acte de baptême et de sépulture suivant: 

«B 52 & S. 27   Anonyme Paquin 

Le quinze août mil neuf cent trois, nous soussigné curé de cette paroisse, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps d'une enfant femelle née la veille et décédée à l'âge d'une minute après avoir été ondoyée fille légitime d'Edouard Paquin, et de Celilda Lescau de la mission de St Bruno de Guigues. Etaient  présents Felix Paquin et Omer Chenar qui n'ont pu signer avec nous. Lecture faite.
A.M. Desjardins O.M.I.». 

Un bel exemple d'un acte commun pour un enfant mort très bas âge.
 

[Summary :
The church record for the birth and the burying of a newborn girl in Ville-Marie, Québec.]