vendredi 28 novembre 2014

Ondoyé à la maison à cause des mauvais chemins

Les registres de la paroisse Très Saint Trinité de Contrecoeur pour le 26 mars 1740 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B.   joseph Archambaut 

Le vingt sixiesme jour de mars de lan mil sept cent quarante par nous soussigné prestre ont été supplées les cérémonies du baptesme a Joseph ondoyé né le vingt et un du present ondoyé a la maison acause des mauvais chemins fils de pierre Archambault et Agathe forget sa légitime espouse le parain a eté Joseph Archambaut oncle de l'enfamt et la mareine marie joseph Jetté femme d'Antoine Archambaut et tante de lenfant lesquels ont declaré ne scavoir signer de ce requis suivant l'ordonnance/.
Chardon pre».

Un exemple de la prise en compte de conditions locales dans le texte d'un acte de l'état civil.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Contrecoeur, Québec.]

jeudi 27 novembre 2014

Baptisé en la fête de Saint-Mathias

Les registres de la paroisse Notre-Dame des Anges de Québec pour le 24 février 1730 font état de l'ace de baptême suivant : 

«L'an mile sept cens trente le vingt quatre fevrier jour et feste de st. Mathias, par le conseil et la permission verbale de Monseigneur Dosquet Evesque de Samos Coadjuteur de quebec jay baptisé sous condition dans la Paroisse Notre Dame des Anges de l'hopital generale pres de quebec un garcon adulte âgé d'environ dix neuf ans qui je crois estre Anglois né à Boston et pris prisonnier aux portes dud. Boston par les Illinois qui l’ont emmené chez eux, et l’on appellé et nommé françois. il a pour parain Monsieur Rolans Tessié cy devant secrétaire de feu Monseigneur de St Valier Evesque de Quebec qui l'a nommé Augustin, Roland, Francois, et pour maraine Mademoiselle Elizabeth Buisson, Le susdit Augustin, Roland, François ne sçait pas son nom de famille parce qu'il fut fait prisonnier à l'aage d'environ six ans, qu'il ne pouvait pas encore bien parler, et a declaré ne scavoir ny lire ny ecrire. ce batême a esté fait dans la susd. Eglise Notre Dame des Anges en presence de plusieurs religieuses du couvent et d'autres personne seculieres sous signez. La marraine a déclaré ne sçavoir pont signer.
   +
marque du susd baptisé
Roland Tessié
F. Estienne Piscot Pretre Recolet faisant les fonctions curiales en la paroisse de Notre Dame des Anges de l'hopital general de Québec ce jour et an que dessus
». 

Identifier correctement ce jeune homme sera difficile sinon impossible. Noter la référence au calendrier religieux. 


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

mercredi 26 novembre 2014

À propos des communiants de la paroisse

Les registres de la paroisse Notre-Dame de l'Assomption de Berthier pour le mois de janvier 1868 font état de l'information suivante : 

«Le 25 janvier 1868. La population de Berthier était de 1311 âmes 850 communiants, 462 enfants qui n’ont point communié». 

L'état des lieux de la pratique religieuse des paroissiens semble très bon; mais, de fait, qu'en est-il réellement ? Signe des temps, peut-on imaginer le Directeur de l'état civil insérer une telle information dans un registre de l'état civil ?
 

[Summary :
An information about religious practice in Berthier, Québec.]

mardi 25 novembre 2014

Il s'agit d'un garçon ou d'une fille ?

Les registres de la paroisse Saint-François de Beauceville pour le 23 février 1866 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B: 22   Ernest Lachance 

Le vingt trois février mil huit cent soixante et six nous prêtre soussigné avons baptise Ernest né la veille du légitime mariage de Joseph Lachance cultivateur et de Sophie Roy de cette paroisse. Parrain Joseph Veilleux, marraine Marie Poulin qui n'ont pu signer. Le père absent.
Chas. Hallé ptre». 

Dans la marge de la seule copie religieuse, on peut lire l'annotation suivante :
«ou Agnes. Il y a erreur de nom. D’après certains témoignages, c’est une fille. Cef nos J.A. L. ptre». 

Le sexe est une des composantes de l'identification d'une personne. Dans le cas présent, des doutes subsistent.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Beaucevile, Québec.]

lundi 24 novembre 2014

Décédée à 110 ans

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 15 mars 1854 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 95   Margaret Gleeson 

Le quinze mars mil huit cent cinquante quatre, nous prêtre soussigné vicaire de Québec avons inhumé dans le cimetière Saint Louis le corps de Margaret Gleeson épouse de feu William Burke , décédée l'avant veille dans cette paroisse âgée de cent dix ans. Présents François Nadeau et Patrick Doherty qui seul a signé avec nous.
Patrick Doherty       D. Racine ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«110 ans !». 

À l'évidence, l'annotation marginale est d'une autre personne que le rédacteur de l'acte.
 

[Summary :
The church record for the burying of a woman in Québec, Québec.]

dimanche 23 novembre 2014

Inhumé près du banc du curé

Les registres de la paroisse Sainte-Anne de Ristigouche pour le 18 juillet 1865 font état de 'acte de sépulture suivant :

         «S. 14   P. Saucier 

Le dix huit juillet mil huit cent soixante quinze nous soussigné curé de St Joseph de Carleton avons inhumé XX dans le cimetière de cette paroisse, Pierre Saucier, marchand, époux de Marie Beaudin , décédé le quinze du courant en cette paroisse à l'âge de soixante quatorze ans et neuf mois. Etaient présents Joseph Olscamps et John Doyle soussignés avec nous et de plusieurs autres qui n'ont su signer
P.L. Saucier ptre      Jos Olscamps       John Doyle       N. Audet ptre». 

Dana la marge, on peut lire l'ajout suivant :
«  XX inhumé dans l’Eglise, près de la balustrade du choeur, et du banc du Curé, côté de l’Évangile. P.J.S. ptre».
 
La localisation de l'endroit de l'inhumation du corps est davantage précise que d'habitude dans les registres de l'état civil. 


[Summary :
The church record for the burying of a man in Sainte-Anne de Ristigouche, Québec.]

samedi 22 novembre 2014

On n'a pu connaître les noms de ses père et mère

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 10 mai 1905 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 36   Charles Danjou 

Le dix mai mil huit cent cinq, nous prête vicaire soussigné, avons inhumé dans le cimetière de Notre-Dame de Belmont le corps de Charles Danjou, célibataire (on n'a pu connaître les noms de ses père et mère), décédé le huit du courant à l'Hôtel-Dieu de Québec, âgé de trente cinq ans. Présents Joseph Bolduc et Charles Bolduc qui n'ont pu signer. Lecture faite.
Eug. C. Laflamme, ptre». 

L'identification du défunt est minimale; seuls son nom, son état de célibataire et son âge sont connus. De telles situations sont trop fréquentes dans les registres de l'état civil.

Voir également le billet publié le 21 novembre 2014 sous le titre On n'a pu obtenir le nom de la mère et qui traitait d'un autre acte rédigé par le même vicaire.
 

[Summary :
The church record for the burying of an unmarried man in Québec, Québec.]