samedi 31 mai 2014

Un anonyme âgé de trois jours

Les registres de la paroisse Saint-Marcellin de Les Escoumins pour le 30 janvier 1902 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 1  Anonyme Côté 

Le trente janvier mil neuf cent deux, nous, soussigné curé de cette paroisse, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps d'un anonyme, ondoyé par Magloire Côté , décédé âgé de trois jours, fils du légitime mariage de Hubert Côté, journalier et de Claudia Dumond de cette paroisse. Etait présent à l'inhumation, Joseph Ménard qui n'a su signer. Lecture faite.
Ed. Boily Ptre». 

Il y a de quoi s'étonner du fait que ce garçon n'a pas été prénommé durant trois jours.
 

[Summary :
The church record for the burying of an anonymous boy in Les Escoumins, Québec.]

vendredi 30 mai 2014

Le père ne fut pas présent à l'inhumation

Les registres de la paroisse Saint-Zéphirin de La Tuque pour le 13 juillet 1911 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 56   Germaine Fortier 

Le treize juillet mil neuf cent onze, nous, prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Germaine Fortier, décédée hier, à l'âge de six mois, enfant de François Fortier, de cette paroisse. Le père ne fut pas présent à l'inhumation, celui qui porta le défunte a déclaré ne savoir signer.
                M.J.S.Benoit de J. ptre». 

Noter l'absence de mention de la mère de cette fille.
 

[Summary :
The church record for the burying of a young girl in La Tuque, Québec.]

jeudi 29 mai 2014

Un petit enterrement à Sainte-Anne des Monts

Les registres de la paroisse de Sainte-Anne des Monts pour le 16 octobre 1862 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Sepult 12   Elise Chrétien 

Le seize octobre mil huit cent soixante et deux nous soussigné curé de Ste Anne des Monts avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Elise Chretien décédée le treixe agée de trente deux ans, épouse de Thomas Bérubé menuisier de Cap Chatte. Présents Joseph Roy et François Roy qui n'ont su signer. Dans le même jour nous avons en présence des mêmes témoins, fait un petit enterrement, dont on n’a pu découvrir les parents. Cet acte est à sa veritable date
P Vallée ptre». 

La seconde sépulture est pour le moins furtive; comme est n'est pas mentionnée dans les éléments de référence dans la marge, une lecture attentive du texte de l'acte s'impose. Un bel exemple du risque inhérent à vouloir se servir des mêmes témoins pour une autre sépulture. Noter que le deuxième corps n'est nullement identifié, même pas le sexe.
 

[Summary :
The church record for the burying of an unknown child in Sainte-Anne des Monts, Québec.]

mercredi 28 mai 2014

«...avons renouvelé les cérémonies du baptême...»

Les registres de la paroisse de Sainte-Anne des Monts pour le 19 novembre 1864 font état de l'acte de baptême suivant : 

«Bapt 98   Eugene Mimeau    (M. Louis) 

Le dix neuf novembre mil huit cent soixante et quatre nous soussigné curé de Ste Anne des Monts avons renouvelé les cérémonies du baptême à Eugène né le vingt huit octobre du légitime mariage de André Mimeau cultivateur et de Marguerite Pelletier de Mont Louis. Parain Eugène Boucher, marraine Marie Mimeau qui n'ont su signer.
P. Vallée ptre». 

La formulation utilisée par le curé est quelque peu trompeuse comme cet enfant a déjà été ondoyé; il s'agit plutôt de «suppléer les cérémonies du baptême [i.e. de les compléter] au regard de ce qui n'a pu être fait lors de l'ondoiement.

 
[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Sainte-Anne des Monts, Québec.]

mardi 27 mai 2014

Un conseiller de ville est inhumé à Québec

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 4 février 1856 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 21   Joseph Abraham Amiot 

Le quatre février mil huit cent cinquante six, nous prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière Saint Louis le corps de Joseph Abraham Amyot, Ecuyer, conseiller de ville, époux de Dame Judith Cloutier, décédé l'avant veille en cette paroisse âgé de cinquante quatre ans et six mois. Présents François Nadeau et Elzar Garneau soussignés avec nous.
E Garneau       F Nadeau
                                                Y Brunet ptre». 

La mention du terme «écuyer» es particulière dans les registres. Selon la discrétion du rédacteur, il est employé en relation avec les gens de pouvoir comme dans le présent exemple, mais pas toujours. Sur un autre plan, noter la mention du cimetière Saint-Louis, maintenant disparu.
 

[Summary :
The church record fort the burying of a man in Québec, Québec.]

lundi 26 mai 2014

Mêmes parrain et marraine pour ces jumeaux

Les registres de la paroisse Notre-Dame de la Visitation de Champlain pour le 27 mai 1849 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 37.   Louis & Benjamin Morinville jumeaux 

Le vingt-sept mai mil huit cent quarante-neuf, nous prêtre soussigné avons baptisé Louis & Benjamin, née ce jour du légitime mariage de Amable Morinville, cultivateur en cette paroisse & de Julie Pintal. Parrain Louis Dubord, marraine Marie Crevier qui ainsi que le père n'ont su signer.
H.D. Marcoux ptre». 

De tels actes peu fréquents se rencontrent à l'occasion dans les registres de l'état civil.
 

[Summary :
The church record for the baptism of twins in Champlain, Québec.]

dimanche 25 mai 2014

Ondoyée seulement et non baptisée

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Bons Secours de Montebello pour le 6 août 1827 font état de l'acte de baptême suivant : 

«76  Bapt de jeanne Anders 

La six d'aoust mi luit cent vingt sept j'ai baptisé jeanne née le vingt six mars dernier du mariage légitime de William Anders Aubergiste dans le township de Gawkesbury? et de Luce Terrien nes’étant trouvé personne pourtenir l’enfant sur les fonts jel’ai simplement ondoyée
[signature illisible] ptre». 

La raison invoquée pour ne pas baptiser cette fille étonne; de notre avis, il s'agit là d'une interprétation personnelle du curé des exigences du Rituel. Noter le délai de plus de quatre mois entre la date de la naissance et celle du baptême.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Montebello, Québec.]

samedi 24 mai 2014

Les baptêmes des jumeaux Marie et Onézime

Les registres de la paroisse Sainte-Agnès pour le mois de février 1836 font état des actes de baptême suivants :

«B 11   Marie Godreau. 

Le dix fevrier mil huit cent trente six nous curé soussigné avons baptisé Marie née hier du legitime mariage de Manuel Godreau journalier du lieu et de Christine Godreau  parrain Jean Baptiste Gauthier marraine Marie Neron qui n'ont su signer père absent.
Ant Gosselin ptre».
 

«B 13   Onezime Godreau. 

Le douze fevrier mil huit cent trente six nous curé soussigné avons baptisé Onézime né le neuf du présent du légitime mariage de Manuel Godreau journalier du lieu & de Christine Godreau  parrain Hubert Godreau marraine Henriette Tremblay qui n'ont su signer ainsi que le père present.
Ant Gosselin ptre». 

Commentaires :
 
- noter que le même curé a rédigé les deux actes, et l'absence de mention d'ondoiement de chacun des enfants
- noter également l'absence du père pour le premier baptême, et les parrains et marraines différents
 - ces enfants sont les deux premiers enfants de ce couple
- compte tenu de ce qui précède, comment expliquer la rédaction de deux actes de baptême pour des jumeaux à deux jours d'intervalle ? Avoir l'assurance de la présence du père au baptême de son premier fils ?
- sur un autre plan, le baptême de Marie en premier signifie-t-il qu'elle est née avant son frère ? 
Nos remerciements à Louise Daigle pour avoir porté ces actes à notre attention.

 
[Summary :
The church records for the baptisms of twins in Sainte-Agnès, Québec.]

vendredi 23 mai 2014

Une indication utile pour identifier l'époux

Les registres de la paroisse Sainte-Croix de Tadoussac pour le 26 février 1908 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 4   Jeanne Deschênes épse. de Joseph Tremblay 

Le vingt six février, mil neuf cent huit, nous prêtre curé soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse, le corps de Jeanne Deschênes, décédée le vingt trois du courant, à l'âge de vingt six ans, épouse de Joseph Tremblay (Louis à Mars) ouvrier de cette paroisse. Présents à l'inhumation le mari de la défunte et plusieurs autres parents et amis dont quelques uns soussignés. Lecture faite.
         Joseph Tremblay
Ernest Savard
Narcisse Saernnelocblé?
N.A Talbot ptre». 

Cette façon de faire pour identifier une personne se rencontre dans des communautés où certains prénoms et noms de famille sont très nombreux.
 

[Summary :
The church record for the burying of a woman in Tadoussac, Québec.]

jeudi 22 mai 2014

L'engagement du tuteur

Les registres de la paroisse Saints-Anges Gardiens de Lachine pour le 1er février 1905 font état du document suivant : 

                              «Déclaration.

        Je, soussigné Giacome Corbo, marchand de la Ville de Lachine, déclare par les présentes, que je m'engage envers Monsieur le Curé de Lachine, le Révérend J.T. Savaria, à payer les frais de toutes poursuites et les dommages et toute autre chose quelconque qui pourraient lui être demandés et exigés à l'occasion du mariage de Demoiselle Caroline Melisok mineure pour qui je veux agir comme tuteur et porter comme tel, toutes les responsabilités d'un tuteur établi et nommé suivant la Loi.
       C'est pourquoi, je décharge par les présentes, Monsieur le curé J.T. Savaria, de toute responsabilité relativement à ce Mariage, et m'engage à l'indemniser entièrement et de bonne foi, en cas de poursuite et de dommages quelconques.
       En foi de quoi, j'ai signé les présentes, ce premier jour de février mil neuf cent cinq, en ma demeure, en la ville de Lachine.
                             G Corbo
En présence de Donat Laplaine
     G.A. Tourange ptre». 

Avec la signature d'un tel document, le curé assure ses arrières. 


[Summary:
The church record for a document pertaining to a guardian in Lachine Québec.]

mercredi 21 mai 2014

Mort d'une explosion de dynamite

Les registres de la paroisse Saint-Zéphirin de La Tuque pour le 20 février 1908 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S 2   Angelo Simconi 

Le vingt fevrier mil neuf cent huit nous soussigné pretre curé avons inhumé dans le cimetiere près de la rivière, le corps de Angelo Simconi, italien mort d'une explosion de dynamite sur le G.T.P.
Quelques compagnons accompagnaient sa dépouille mortel. Il a été impossible d'avoir des détails sur la famille du malheureux. Il etait agé d'environ vingt cinq ans et a été inhumé par les soins et aux frais de la Cie Obrien & Martin, et avec le permis du Coroner.
         signé : Eugene Corbet ptre Curé». 

 Noter la mention des modalités financières de l'inhumation.
 

[Summary :
The church record for the burying of an Italian in La Tuque, Québec.]

mardi 20 mai 2014

Plus tard ils pourraient être de quelque utilité

Les registres de la paroisse Sainte-Anne des Monts pour la fin de l'année 1861 font état de l'information suivante : 

              «Parmi les notes que nous a laissées notre predecesseur dans la mission de Ste Anne des Monts, nous trouvons ce qui suit
                                         Actes à faire
                                                     25 septembre
Angele née hier de François Pelletier et d'Angele Leclerc. Parain Pierre Paquet maraine Sophie Leclerc. 

                                                      23 septembre
Augustin né jeudi dernier de Joseph Roy et de Sylvie Parant. Parain Joseph Roy maraine Ursule Parant.

                                                       21 septembre
Marie Apolline née hier de Louis Parant et de Philomene Terriault. Parain Joseph Dugas maraine Elizabeth Gagné. 
                                                     Nous les avons consignés, ces trois actes ci dessus, parce que nous presumons que plus tard ils pourraient être de quelque utilité  P. Vallée ptre
».
 

On peut s'étonner qu'un prêtre s'interroge sur l'utilité éventuelle d'inscrire des actes dans un registre de l'état civil. Noter que les éléments essentiels de ces trois actes de baptême sont présents.
 
 

[Summary :
The church record for three baptism in Sainte-Anne des Monts, Québec.]

lundi 19 mai 2014

Ondoyé sans avoir été nommé

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales pour le 7 février 1729 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«19e   Sep Labelle 

Le septieme febvrier mil sept cent vingt neuf a eté inhumé dans le cimetiere de cette paroisse un enfant de françois Labelle mort en naissant le cinquieme dud. mois qui a eté baptisé a la maison sans avoir eté nommé Les temoins de l'inhumation ont eté Pierre Toussaint et Pierre Nadon qui ont déclaré ne scavoir signer.
Poulin ptre». 

Noter que le sexe de l'enfant est inconnu; dans  les circonstances, l'enfant a été ondoyé et non baptisé comme mentionné dans le texte.
 

[Summary :
The church record for the burying of an unnamed child in Saint-François de Sales, Québec.]

dimanche 18 mai 2014

Le fils du Sergent d'armes

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 31 janvier 1856 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 33.   Aristide Guil. Ludger Vallerand 

Le trente-un janvier mil huit cent cinquante-six, nous prêtre soussigné, avons baptisé Aristide Guillaume Ludger né ce jour du légitime mariage de Olivier Vallerand, Ecuyer, Sergent D'Armes du Conseil législatif et de Dame Angèle Chamberland de cette paroisse. Parrain SIeur  William Davis, marraine Dame Delphine Williams qui ont signé avec nous, ainsi que le père.
Delphine. Williams
Olivier Vallerand.
F.W. Davis        J.R.L. Hamelin ptre». 

Il y a fort à parier que la mention dans le texte de cet acte de l'emploi occupé par son père est liée à l'endroit où il l'exerce, le pouvoir étant ce qu'il est.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

samedi 17 mai 2014

Mariée à un non catholique

Les registres de la paroisse de Ville-Marie pour le 9 septembre 1896 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 70   Marie Elisabeth Riverin
 
Le neuf septembre mil huit cent quatre vingt seize, nous Ptre Omi soussigné avons baptisé Marie Elisabeth, née le dix huit août précédent du légitime mariage de Thomas Riverin cultivateur et de Marie Green de cette paroisse. Parrain Leon Riverin, oncle de l'enfant, marraine Frances Ring equi n'ont pu signer avec nous.
Y Thériault omi». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Mariée à Haileybury le 13 sept. 1912 à Cornelius Bigelow non catholique». 

La mention relative à l'époux prend tout son sens pour le curé qui a gérer les sacrements de son église. Noter le délai de 22 jours entre la date de la naissance et celle du baptême.
 

[Summary:
The church record for the baptism of a girl in Ville-Marie, Québec.]

vendredi 16 mai 2014

Un mariage réhabilité huit ans plus tard

Les registres de la paroisse La Visitation de l'Île Dupas pour le 3 février 1863 font état de l'acte de mariage suivant :

«M. 2.   Olivier Désy & Rose de Lima Lincourt. 

Ce trois février mil huit cent soixante trois après la publication d'un seul ban de mariage, les parties ayant obtenu dispense des deux autres ainsi que la dispense de parenté du second au troisième dégré, fait au prône de nos messes paroissiales, entre Olivier Désy domicilié en cette paroisse, fils majeur de Michel Désy & de défunte Sophie Dostaler, d'une part, & Rose de Lima Lincourt, domiciliée en cette paroisse, fille mineure de Jean Baptiste Lincourt & de Rose Denys, de cette paroisse, ne s'étant découvert aucun autre empêchement au dit mariage, nous prêtre, curé du lieu, soussigné, avons, de l'agrément des parents, reçu leur mutuel consentement de mariage & leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence de Michel Désy, de Jean Baptiste Lincourt père de l'épouse, de François Xavier Désy, de Pierrr Dostaler dont les uns, avec les épous, ont signé & les autres n'ont pu le faire.
Rose Délima Lincour       Olivier Désy
jeanbaptiste Lincour       P. A. Dostaler
V. Plinguet ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«vû un empêchement du troisième au quatrième dégré ce mariage a été renouvelé le onze février 1871 Voir pag. 141. V.P. Ptre curé…». 

Dans les cas de réhabilitation de mariage, qui a intérêt à faire connaître ultérieurement un empêchement ? Les époux qui devront notamment payer le coût de la dispense requise, un proche, ou le curé qui tout en légalisant le mariage au sens de l'église et dont le montant de la dispense s'ajoute à sa rémunération ? La troisième hypothèse nous semble la plus plausible.
 

[Summary :
The church record for a marriage in L'Île Dupas, Québec.]

jeudi 15 mai 2014

Absent à cause de quelques blessures

Les registres de la paroisse de La Prairie de la Madeleine pour le 13 octobre 1721 font état de l'acte de baptême suivant : 

«1721 B   Pierre Desnoyers 

L'an de grace 1721 le 13 10bre je soussigné prestre Recolect faisant les fonctions curiales dans la paroisse de la prairie de la magdeleine certifie avoir baptisé un petit garcon appelé pierre fils de Jean Baptiste desnoyers et de Marie laRoche né d'hier 12e du present mois le parain a esté Maurice dumest, et la marainne Marie Boyers tous habitants de cette paroisse le pere ne sy estant point trouvé acause de quelques blessures le parein et la mareine ont déclaré ne scavoir signer de ce requis suivant l'ordonnance.
f Bonaventure
            Recolect». 

Noter la graphie de plusieurs termes et le fait qu'il s'agit d'un registre recopié.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in La Prairie de la Madeleine, Québec.]

mercredi 14 mai 2014

Ayant été suffoqué par un abcès crevé dans le corps

Les registres de l'Hôtel-Dieu de Québec pour le 26 septembre 1742 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«philippe guillet 

le vingt cinq septembre mil sept cent quarante deux par nous pretre soussigné a été inhumé dans le cimetiere de l'hotel dieu de quebec le corps de philippe guillet dit tourangeau natif de tours mort hier agé de quarante cinq ans apres avoir recu à la hate l'absolution et lextreme onction ayant été suffoqué par un abcès crevé dans le corps ont été presents jacques pivin jean baptiste lanpay? et autres qui n'ont sçu signer
girard». 

La mention de la cause d'un décès est peu fréquente dans le texte d'un acte de sépulture. Noter la mention de la dispensation «à la hâte» des derniers sacrements.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

mardi 13 mai 2014

Quelle raison justifie cette dispense de trois bans de mariage ?

Les registres de la paroisse de Saint-Éleuthère pour le 5 novembre 1878 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M. 1   Cyr Nadeau et Mathilde Michaud 

Le cinq novembre, mil huit cent soixante dix huit, vu la dispense de trois bans de mariage accordée par nous, entre Cyr Nadeau cultivateur fils majeur de Joseph Nadeau de la Mission dite actuellement de la Rivière Bleue, dans le diocèse de Rimouski et de Chrystine Cyr d'une part; et Mathilde Michaud fille aussi majeure de feu Fabien Michaud et de Angélique Levasseur d'autre part; aucun empêchement n'etant manifesté, mous prêtre dûment autorisé par l’ordinaire pour exercer le Saint Ministère dans le diocèse de Rimouski et y accorder des dispenses, avons reçu leur mutuel consentement de mariage dans le lieu de leur résidence et leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence du père et de la mère, des frères et soeurs des époux qui ainsi que les époux n'ont su signer.
Ed. Roy ptre». 

Les dispenses de trois bans de mariage ne sont pas très fréquentes dans les registres en raison entre autres choses de leur coût. Elles sont accordées notamment lorsque les époux ont déjà été mariés ou en raison d'une situation exceptionnelle tel le fait que l'épouse est enceinte. Dans le cas présent, le fait que le mariage a été célébré dans un lieu qualifié de mission par l'église est possiblement le facteur principal.
  

[Summary :
The church record for a  marriage in Saint-Éleuthère, Québec.]

lundi 12 mai 2014

Ondoyé à la maison à Saint-Éleuthère

Les registres de la paroisse de Saint-Éleuthère pour le 29 novembre 1877 font état de l'ace de baptême suivant : 

«B. 5   Joseph Emile St Pierre 

Le vingt neuf novembre, mil huit cent soixante dix sept, Nous Prêtre soussigné avons supplée les cérémonies du baptême à Joseph Emile, né la veille du légitime mariage de Edmond St Pierre cultivateur et de Véronique Bérubé de cette paroisse. La parrain a été Germain Morin qui a déclaré ne savoir signer et la marraine Stephanie Tardif qui a signé avec nous apres lecture faite. Le père absent.
Stéphanie Tardy       Ed. Roy, ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«ondoyé à la maison». 

Un bel exemple d'une annotation marginale qui complète le texte d'un acte et pour une raison de gestion d'un sacrement.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Saint-Éleuthère, Québec.]

dimanche 11 mai 2014

La fille de son honneur le maire de Québec

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 28 juin 1859 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 390   Marie Justine Léa Langevin 

Le vingt huit juin mil huit cent cinquante neuf nous prêtre soussigné avons baptisé Marie Justine Léa né le même jour du légitime mariage de Son Honneur  Hector Louis Langevin Maire de cette cité et de Dame Marie Justine Têtu. Parrain Laurent Têtu Ecuyer oncle de l'enfant, marraine Demoiselle Malvina Langevin tante de l'enfant qui ainsi que plusieurs parents ont signé avec nous.
Malvina Langevin.       Edmond Langevin. P.
L. Têtu
Edouard J Langevin       Jean Langevin ptre». 

Et qui osera affirmer après la lecture d'un tel acte que les registres sont neutres au regard des gens de pouvoir ?
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

samedi 10 mai 2014

Décédé dans les terres

Les registres de la mission indienne de Pointe Parent pour le 29 mai 1888 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 1   Alexandre Lalo 

Le vingt neuf de mai mil huit cent quatre vingt huit nous missionnaire soussigné avons inhumé dans le cimetière de Maskuaro? Alexandre Lalo décédé dans les terres dans le mois de décembre et apporté par sa femme Maire Louise (illisible) et ses frères , pour recevoir la sépulture ecclésiastique. il est mort à l'âge d'environ de trente ans étaient présents ses frères, Alexis, Marc, Henri, sa femme Marie Louise, et tous les sauvages de Maskouaro?.
Ch Arnaud o.m.i.». 

Les imprécisions ne manquent pas dans le texte de cet acte dont la date et le lieu du décès de même que l'âge du défunt. Noter qu'il s'agit d'un registre recopié.
 

[Summary :
The church record for the burying of an indian in Pointe Parent, Québec.]

vendredi 9 mai 2014

Un exemple de nom et de surnom

Les registres de la paroisse Sainte-Anne de Bellevue pour le 7 janvier 1766 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M. JEAN -NOEL GODIN ditT TOURANDEAU - M-Geneviève Séguin 

Le sept janvier l'an mil sept cent soixante et six après la publication faite par deux dimanches et une fête non consécutive au prône de la messe paroissiale entre JEAN-NOEL TOURANGEAU fils de feu Gaudin Tourangeau et Josephte Héry de la mission du Lac des-Deux-Montagnes d'une part et MARIE-GENEVIEVE SEGUIN fille de Pierre Séguin dit Ladéroute et de Marie-Joseph Mallet (défunte) de cette paroisse d'autre part sans avoir découvert aucun empêchement ni opposition je soussigné, ayant reçu leur mutuel consentement de présent mariage leur ay donné la bénédiction nuptiale en présence de Paul Sabourin Jean-Baptiste Lacouture amis de l'époux, du dit Pierre Séguin père et Jean-Baptiste Séguin oncle de l'épouse qui tous ont déclaré ne savoir signer de ce enquis.
Sartelon, ptre». 

À la suite de l'acte, on peut lire l'annotation suivante :
«N.B.- Pour être plus compréhensible  l'acte précédent a besoin d'explications. Le marié Jean-Noel Tourangeau devrait s'appeler Jean-Noel dit Tourangeau, fils de Joseph et de Marie-Joseph Héry (Tanguay IV, 189). Nous retrouvons Jean-Noel (Id., p. 192)». 

Un bel exemple de difficulté générée par l'usage d'un surnom pour l'identification correcte d'une personne. Noter qu'il s'agit d'un registre recopié et dactylographié.
 

[Summary :
The church record for a marriage in Sainte-Anne de Bellevue, Québec.]

jeudi 8 mai 2014

À cause de l'infidélité de l'épouse

Les registres de la paroisse Sainte-Madeleine du Cap-de-la-Madeleine pour le 25 février 1905 font état de la réhabilitation du mariage suivant : 

«M. 4.   Réhabilitation du mariage de Arthur Lacroix -Beatrice Biglow. 

Le vingt cinq février par devant nous curé soussigné, se sont présentés Arthur Lacroix, journalier, fils majeur de Alfred Lacroix et de Elizabeth Dorval de cette paroisse, d'une part; et Beatrice Biglow, fille mineure George Biglow et de Philess Rourke de la paroisse de Calumet d'autre part; lesquels ont déclaré avoir contracté ensemble mariage le vingt et un novembre mil neuf cent quatre, à l'Orignal devant un ministre protestant mais le dit mariage s'étant trouvé nul à cause de l'infidélité de l'épouse, nous avons reçu leur consentement mutuel après le baptême de la dite épouse ne s'étant découvert aucun autre empêchement et la dispense de trois bans accordée par sa Grandeur Mgr. Cloutier. Les témoins ont été Alfred Lacroix et Elizabeth Dorval parents de l'époux. Elizabeth Dorval et les époux ont signé avec nous. Lecture faite.
Beatrice Biglow
Arthur Lacroix
Elizabeth Dorval
L.H. Gervais omi.». 

Ne pas se tromper sur le sens de l'infidélité de l'épouse qui résulte du fait qu'elle n'est pas catholique; de fait, l'acte de son abjuration et de son baptême précède celui de la réhabilitation de ce mariage. Noter que l'année n'est pas indiquée dans le texte de l'acte. 


[Summary :
The church record for the rehabilitation of a marriage in Cap-de-la-Madeleine, Québec.]

mercredi 7 mai 2014

On n'a pu le confesser ni le communier

Les registres de l'Hôtel-Dieu de Québec pour le 29 janvier 1732 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«29e. 

Pierre favre natif de retord? près de lion est entré en cet hôtel Dieu le dix neuvième de janvier mille sept cent trente deux et il y est décédé le vingt neuvieme idem, agé de vingt et un an muni seulement du sacrement de l’extreme onction, on ne pu le confesser ni le communier, parce qu’il perdit la parole, on dit qu’il avait été a confesse depuis même quil étoit malade, avant même qu’on l’amenât icy, il fut inhumé le lendemain de son deces, dans le cimetiere des pauvres.».  

Le rédacteur de cet acte non signé fait preuve d'un souci évident de précision en ce qui a trait aux sacrements reçus par ce patient. Noter la façon d'indiquer cet acte dans la marge, la variante du toponyme «Lyon» et le fait que les registres de cette institution sont parfois les seules à faire état d'informations sur des personnes ayant vécu en Nouvelle-France.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

mardi 6 mai 2014

Un acte incomplet pour un enfant inconnu

Les registres de l'Anglican Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le mois de novembre1820 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«An infant child, the signatures were taken by the Sexton previous to the internment. but the child being unbaptized was deposited without any Service performed.
  ? [initiales illisibles]
James Burley Pasnthern?
John Efford».

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«inconnu». 

Parmi les informations manquantes, on peut mentionner la date du décès, la date de l'inhumation, le sexe, le nom des parents. Cet acte non daté est placé entre un acte de sépulture daté du 13 novembre 1820 et un acte de baptême du 19 novembre 1820.
 

[Summary :
The church record for the burying of an unknown boy in Québec, Québec.]

lundi 5 mai 2014

Ondoyé à cause de l'éloignement du prêtre

Les registres de la paroisse Saint-François Xavier de Chicoutimi pour le 9 janvier 1845 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 2.   Joseph Réaume. 

Le neuf janvier mil huit cent quarante cinq nous soussigné missionnaire de la mission de Chicoutimi ? avons suppléé les cérémonies du baptême à Joseph Réaume né le seize novembre mil huit cent quarante quatre du légitime mariage de René Réaume et d'Emilie Hervieux demeurant à l'anse aux foins. Cet enfant, à cause de l’éloignement du prêtre, avoit été ondoyé le jour de la naissance par Monsieur Hervieux demeurant également à l'anse aux foins. La parrain a été B.V. Hervieux , la marraine Marie deBeaucehange? qui n'ont pu signer ainsi que le père.
P. Honorat P.O.Mi». 

Noter le délai de 54 jours entre la date de la naissance [et de l'ondoiement] et celle du baptême. L'Anse aux foins est située au front de la municipalité de Saint-Fulgence [voir ce lien].

 
[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Chicoutimi, Québec.]

dimanche 4 mai 2014

Gardien de l'église de la basse ville

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 25 avril 1859 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 186.   Antoine Auguste Fortin. 

Le vingt cinq avril mil huit cent cinquante-neuf, nous Prêtre soussigné, avons baptisé Antoine Auguste, né le même jour du légitime mariage de Sieur Antoine Fortin, gardien de l'Eglise de la Basse Ville, et de Sara Ouimette, de cette paroisse. Parrain Michel Gauvin, Marraine Demoiselle Marie Ouimette soussignée avec le père et nous - le parrain n'a su signer.
Marie ouimette
Antoine Fortin.
                                 Pâquet ptre».

 La mention de l'emploi du père est liée au fait qu'il travaille pour une église; noter qu'il ne s'agit pas d'un bedeau ou sacristain. 
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]